Sortie à Saint Macaire

22 Mai 2012

Rendez-vous aux pieds des remparts.
Il n'y a pas d'endroit plus facile à trouver.
Les murailles donnent le ton d'une visite intéressante dans laquelle nous verrons les habitants de St Macaire vivrent au rythme des caprices de la Garonne.

m1

Le drapeau de la Guyenne flotte au vent frais de mai.

m2

m3

m4

A l'époque où St Macaire fut fondée, sur des vestiges gallo-romains,
le fleuve mouillait les pieds du banc que nul alors n'aurait songé à
installer à cet endroit.

De nos jours il a fait place à cette plaine d'alluvions si fertile.
Il faut des crus exceptionnelles, comme celle de 1981, pour
le voir renouer ses amitiés avec la ville.

m5

m6

La place du Mercadiou.

Elle attend des fonds pour qu'un peu plus loin soit construit un parking
qui la débarrassera des voitures.
Elle y gagnera en authenticité et en charme.

m7

Avant d'être rachetée par la municipalité,
cette maison renaissance eut une histoire mouvementée.
Jadis, un personnage haut en couleurs et fort en gueule,
qui se prénommait Henri et qui se fit appeler Henry
après s'être persuadé lui même être un descendant
direct du Vert Galant, en fit sa demeure de prestige.

Elle est passée aussi par l'étape musée
et fut victime des compressions budgétaires
du ministère de la culture.

m8

La bâtisse presque carrée au fond de la place
abrite des logements sociaux.

M. le Maire de St Macaire respecte à sa façon la loi SRU.

m9

Faisons abstraction du mobilier urbain moderne
et retrouvons nous dans une rue moyenâgeuse

m10

L'ancien cloître.

m11

Au loin coule la Garonne !

m12

MALAGAR

Nous avons quitté St Macaire pour rejoindre, à Malagar, le jardin de François Mauriac.
Ce grand écrivain, s'il vivait encore, serait fier de ses jardiniers.

m13

m14

m15

La beauté de la légume n'a rien à envier
à celle de la fleurette.

m16

Pour plus de détails consulter une autre visite de la demeure de l'écrivain
organisée par des illacais pour des illacais en 2006.

VERDELAIS

En revenant à Illac nous avons fait une halte culturelle, sportive et désaltérante à Verdelais.

m17

FIN

Merci CYBERILLAC,
Merci Yolande.

Haut de page